Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

En atelier

Quel poète était ce Raymond !
Un écrivain hors du commun ;
Erudit aussi, à coup sûr,
N'ignorant rien de notre histoire
Et de notre littérature.
Avec cela, n'oublions pas
Un humour toujours malicieux.


Voix exprimée avec un bulletin
Ou abstention militante ou passive
Tout électeur le fait comme il l'entend
Elire ou l'un ou l'autre est légitime
Règle du jeu de la démocratie


Nous nous situons non loin d'Orsay ou Massy, dans un charmant district mi-rural mi-urbain. Aujourd'hui, nous travaillons sur l'Oulipo. Nous rigolons fort, quoiqu'il soit parfois ardu d'aboutir à un blabla suivant l'instruction du boss. Mais quand nous y arrivons, nous sortons un cruchon puis buvons un bon coup. Noircir nos blocs, oui, mais sans trop souffrir, d'accord ? Si nous sortons d'ici sans avoir mal au front, nous aurons tout bon !


Grand-Maman alla à Djakarta car sa smala la carra par là-bas. Dans sa casbah, la fatma casa pas mal d'attachants falbalas. Las ! Sans Grand-Papa, sans amant, ça alla mal. Grand-Maman passa gaga à grand pas. La mamma clamsa à Djakarta.


mon nounours aimé viens me sauver : nous sommes coincés ici au zoo avec un vieux con.


Voir le commentaire

© Nicolas Graner – mai 2017

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteurFAQ

Cette page http://graner.net/nicolas/OULIPO/atelier.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 10/09/2017.