Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

Commentaire de
Tant va l'autruche à l'eau...

Si ce n'est pas encore fait, lisez « Tant va l'autruche à l'eau... » avant de lire la suite de cette page.

En bref.

Une collection de fables express sur « tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse ».

Mais encore...

Une fable express est un court poème (généralement deux à quatre vers) qui, comme une véritable fable, se conclut par une « moralité ». Traditionnellement, la moralité d'une fable express est un proverbe, une citation ou autre phrase célèbre, soumise à des déformations, des détournements ou des calembours dont elle sort rarement indemne.

Cette collection de fables express est issue d'un défi lancé par Cyrille Cahen aux membres de la liste oulipo auquel ont répondu Gilles Esposito-Farèse, Georges et Nicolas Graner, Éric Lecoutre, Yves Niquil et Alain Zalmanski. Elle s'acharne sur un proverbe bien connu : « Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse ».

Le titre Tant va l'autruche à l'eau a été volé à Bertrand Jérôme, qui l'utilisait dans son émission radiophonique « Les Papous dans la Tête » (le dimanche sur France Culture) pour désigner un jeu où les à-peu-près phonétiques sont de rigueur. Le rapprochement entre autruche et cruche n'est toutefois pas nouveau, puisqu'on le trouve notamment à la rime d'une fable de La Fontaine, les Oreilles du Lièvre.

Si vous souhaitez étendre cette collection, vos contributions sont les bienvenues.

On trouvera sur ce site une autre collection de fables express, sur un thème différent, sous le nom de Aux Niçois.


Revenir au texte

© Nicolas Graner – 2000

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/OULIPO/autruche-exp.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 16/07/2012.