Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

Commentaire de
Recette de fête

Si ce n'est pas encore fait, lisez « Recette de fête » avant de lire la suite de cette page.

En bref.

Réécriture sous forme de lipogramme en E d'une recette de meringues.

Mais encore...

Un jeu proposé sur la liste oulipo consistait à récrire une recette de meringues (voir la section Références) sans utiliser d'E. Recette de fête est ma réponse à ce jeu, donnée ici plutôt comme exemple de ce qu'il ne faut pas faire.

Pour transformer un texte en lipogramme, on peut soit essayer de « coller » de près à l'original, en remplaçant chaque mot par un mot ou une expression sans E de sens voisin ; soit créer un nouveau texte de toutes pièces en conservant seulement le sens général. Cet exercice relève de la première méthode, qui donne souvent de bons résultats pour des textes littéraires. Mais dans un texte technique comme une recette de cuisine, chaque terme a un sens précis pour lequel il n'existe généralement pas de synonyme parfait. Remplacer « sucre » par « adoucissant » ou « tourner » par « agir par rotation » pourrait être une approximation acceptable pour un roman lipogrammatique, mais dans une recette cela sent le procédé à plein nez.

Le titre Recette de fête est un monovocalisme en E par antinomie avec le lipogramme du texte.

Références.

Meringues.

Battre les blancs en neige très ferme. Ajouter le sucre en une fois. Tourner, sans battre, pendant quinze minutes. Garnir la plaque d'une feuille de papier blanc beurré. Y poser la pâte par petits tas ou cuillerées, de façon à former exactement la croûte d'une meringue. Cuire à four très doux pendant trente-cinq à quarante minutes


Revenir au texte

© Nicolas Graner – 1998

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/OULIPO/recette-exp.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 30/09/2014.