ORCHESOGRAPHIE
Basse-dance.

Précédent Tabourin et flutes.
Suivant Pavane.
Table des chapitres.
Capriol.
[page 0051] Dites moy quelles sont ces dances, & comment il s'y fault conduire.
Arbeau.
On dançoit pavanes, basse-dances, branles & courantes: les basse-dances sont hors d'usage depuis quarante ou cinquante ans: Mais je prevoy que les matrones sages & modestes les remettront en usage, comme estant une sorte de dance pleine d'honneur & modestie.
Capriol.
Comment est-ce que noz peres dançoient la basse-dance?
Arbeau.
Il y avoit deux sortes de basses dances les unes communes & regulieres les aultres irregulieres. Les regulieres estoient appropriées aux chansons regulieres & les irregulieres aux chansons irregulieres.
Capriol.
Qu'appellés vous chansons communes & regulieres.
Arbeau.
Les musiciens d'alors composoient leurs chansons de seize mesures qu'ils repetoient, & ainsi estoient trente deux mesures pour le commencement: & pour la mediation mectoient seize mesures, & sur la fin seize mesures repetées qui faisoient trente deux mesures, ainsi en tous estoient quatrevingtz mesures, dont la basse dance commune & reguliere estoit composee: Et si d'aventure l'air de la chanson passoit ces octante mesures, la basse-dance jouée sur icelle, estoit appellee irreguliere.
Capriol.
Quelz mouvemens convenoit-il faire pendant ces mesures?
Arbeau.
Il vous fault auparavant sçavoir que les chansons des basse dances sont jouees par mesure ternare, & à chacune mesure, le tabourin pour s'accorder avec sa flutte, faict sa mesure ternaire [page 0052] aussi: En frappant lesdictes octante mesures de son batonnet, lesdictes mesures consistant d'une minime blanche & de quatre noires ainsi:
KF4M3d2dddd|


et a chacune mesure, le danceur faict les mouvements des pieds & du corps, selon les preceptes de la dance.
Capriol.
Comment feray-je ces mouvements, quant je voudray dancer une basse-dance.
Arbeau.
En premier lieu, quand vous serés entré au lieu, ou est la cómpagnie preparée pour la dance, vous choisirés quelque honneste damoiselle telle que bon vous semblera. & ostant le chappeau ou bonnet, de vostre main gaulche, luy tendrés la main droicte pour la mener dancer. Elle sage & bien aprise, vous tendra la main gaulche, & se levera pour vous suyvre. Lors la conduyrés au bout de la salle, a la veüe d'un chacun, & advertirés les joueurs d'instrumentz de sonner une basse dance. Car aultrement ilz pouroient sonner par inadvertence quelque aultre sorte de dances. Et quant ilz commenceront à sonner, vous commencerés à dancer. Et notterés que leur demandant une basse dance, ilz entendront assés qu'en demanderés une reguliere & commune: toutesfois si lair d'une chanson sur laquelle est formée une basse dance vous aggreoit plus que d'une aultre pourrés leur nommer le commencement de la chanson.
Capriol.
Si la damoiselle refusoit je serois bien honteux.
Arbeau.
[page 0053] Une damoiselle bien apprise, ne refuse jamais celluy qui luy faict cêt honneur. de la mener dancer & si elle le faict, elle est reputée sotte, car si elle ne veult dancer elle ne se doibt pas mectre au renc des aultres.
Capriol.
Je le croy bien, mais tandis la honte du refus en tumberoit sur moy.
Arbeau.
Si vous estiés asseuré de la bonne grace d'une aultre damoiselle de la compaignie, il la fauldroit prendre & laisser cette mal gracieuse, en vous excusant de luy avoir esté importun: toutesfois il s'en treuveroit assés d'aultres, qui ne le porteroient pas si patiemment: mais il vault mieulx parler ainsi doulcement, qu'avec une aigreur, & ainsi faisant vous acquerrés reputation d'estre doulx & humain, & rejecterés sur elle la marque d'une glorieuse: indigne de l'honneur que luy faisiez.
Capriol.
Nous voila plantés au bout de la sale, les joueurs commencent à sonner la basse dance, par quelz mouvementz commencerons nous à marcher?
Arbeau.
Le premier mouvement est la reverence, marquée par une grande R. La deuxieme sorte de mouvement, est le branle, marqué par un b. La troisieme sorte de mouvement, sont deux simples, marqués par ss. La quatrieme sorte de mouvement est le double, marqué par un d. La cinquieme sorte de mouvement, est la reprise, marquée par une petite r.
Capriol.
Est-ce la tout ce qu'il fault dancer en une basse dance commune & reguliere?
Arbeau.
[page 0054] Il n'y à point d'aultres sortes de mouvements en la basse dance ny au retour de ladicte basse dance, bien y sont lesdictes sortes repetées plusieurs fois.
Capriol.
Qu'entendés vous par ce retour de basse dance?
Arbeau.
La basse dance entiere contiens trois parties: La premiere partie est appellée basse dance: La seconde partie est appellée retour de la basse dance: Et la troisieme & derniere partie, est appellée tordion. Je vous en ay icy mis par escript un memoire, affin que l'appreniez par cœur

Memoire des mouvementz pour la basse dance.


R b ss d r d r b ss ddd r d r b ss d r b c.
Capriol.
Que veult dire ceste lettre c que vous avez mise à la fin?
Arbeau.
Elle signifie le congé qu'il fault prendre de la Damoiselle, en la saluant, la tenant tousjours par la main pour retourner ou l'on a commencé, affin de dancer la seconde partie & retour de ladicte basse dance.

Memoire des mouvementz pour le retour de la basse dance.


b d r b ss ddd r d r b c.
[page 0055] Ceste lettre c finale, signifie congé comme l'aultre, & n'y a point de grand R au commencement de ce retour, parce qu'on le commence sans faire la reverence. laquelle se differe jusques aprés le congé, avant que commencer le tordion.
Capriol.
Exposez moy particulierement & par le menu les gester & mouvements signifiés par ces lettres & memoires.
Arbeau.
La reverence premier geste & mouvement, tient quatre battements de tabourin, qui accompaignent quatre mesures de la chanson que sonne la flutte. Anthoine Arena considerant que toutes dances commencent par le pied gauche, a esté d'advis que la reverence doit estre faicte du pied gauche, toutesfois il semble en fin qu'il le remette en doute, disant ainsi:
Bragardi certant, & adhuc sub iudice lis est,
De quali gamba sit facienda salus.
[i]
Quand à moy, je tiens avec mon maistre, sous lequel j'ay aultresfois appris à Poictiers, qu'il la fault faire du pied droit:
reverence 1

Ce faisant on a moyen de tourner le corps & la face devers la Damoiselle, & luy jetter un gracieux regard.
Capriol.
[page 0056] Le branle suit la reverence, comment le fault-il faire?
Arbeau.
Le branle est appellé par Arena Congedium. & croy qu'il le nomme ainsi, pource qu'à veoir le geste du danceur, il sembleroit qu'il voulust finir & prendre congé, & neantmoins apres le branle, il continue ses marches & mouvements, comme ils sont escrits ésdits memoires: Ledit branle se faict en quatre battements de tabourin, qui accompaignent quatre mesures de la chanson jouee par la flutte, en tenant les pieds joincts, remuant le corps doucement du cousté gauche pour la premiere mesure, puis du cousté droit, en regardant les assistans modestement pour la deuxieme mesure, puis encor du cousté gauche pour la troisieme mesure: Et pour la quatrieme mesure du cousté droit, en regardant la Damoiselle d'une œillade desrobee doulcement & discretement.
branle

Capriol.
Deux simples suyvent le branle, comment fault-il les faire?
Arbeau.
Vous marcherez en avant du pied gauche pour la premiere [page 0057] mesure: Puis mettrez le pied droit joinct avec ledict gauche pour la deuxieme mesure: Puis avancerez le pied droit pour la troisiesme mesure: Et à la quatrieme mesure & battement joindrez le pied gauche avec ledict pied droit, & ainsi sera parfaict le mouvement des deux simples: Et se fault donner garde de faire les avonces des pieds si grandes qu'il semble qu'on veuille mesurer la longueur de la salle, joinct que la Damoiselle ne pourroit honnestement faire de si grandes passees comme vous feriez. Arena & aultres de sa sequelle font le simple d'un mesme pied, marquant pour la premiere mesure du pied gauche a cousté du droit, puis advanceant ledit gauche. Et aultant du pied droit: Mais il me souvient que mon maistre de Poictiers impreuvoit ceste mode, disant qu'il estoit plus décent de finit les deux simples par les pieds joincts, que par l'advance de l'un des pieds.
Capriol.
Ceste raison me semble bonne, & suivray vostre opinion: Venez à ceste heure au double, par quel mouvement le fault-il faire?
Arbeau.
Le double se faict en quatre mesures & battements du tabourin: Sur la premiere mesure, fault avancer le pied gauche. Sur la seconde mesure, il fault advancer le pied droit. Sur la troisiesme mesure, il fault encor avancer le pied gauche: Et sur la quatrieme mesure, il fault joindre le droit avec ledit gauche. Et ainsi en 4. mesures sera complet le double: Et s'il y a deux doubles: L'aultre double suyvant se faict au contraire du premier, avanceant le pied droit, puis le pied gauche, puis encor le pied droit: Et à la quatrieme mesure fault joindre le pied gauche avec le droit: Et ainsi en huict mesures demeuerront accomplis les deux doubles. Et pour faire encor ung troisiesme double, il fault advancer le pied gauche, puis le pied droit, puis le gauche, puis tumber a pieds joincts comme a esté faict au premier double: Et ainsi demeurent les trois doubles achevez en [page 0058] douze battements & mesures du tabourin.
Capriol.
Il reste encor à sçavoir comme l'on faict une reprise,
Arbeau.
Le mouvement appellé reprise, precede ordinairement le branle, & quelquesfois le double, & tient quatre mesures du tabourin aussi bien comme les aultres mouvements, lequel vous ferez en remuant un peu les genoux, ou les pieds, ou les artoils seullement, comme si les pieds vous fremioient: Sçavoir sur la premiere mesure les artoils du pied droit, puis encor lesdits artoils du pied droit sur la seconde mesure, puis les artoils du pied gauche sur la troisieme mesure: & les artoils dudit pied droit sur la quatrieme mesure: Et en ces quatre mouvements demeure accomplie la reprise & le danceur, prest à faire le branle ou les aultres mouvements qui suivent.
Capriol.
Si nous voulions appeller les 4. mesures du tabourin & de la flutte ung quaternion ou tetradion: Je treuve en comptant les caracteres que m'avez donnez par memoire, que la basse dance contient vingt quaternions: Et le retour de la basse-dance contient douze quaternions.
Arbeau.
La supputation en est bonne: Et aprés la basse-dance & le retour de la basse-dance: Vous pourrez commencer la dance du tordion, qui est en mesure ternaire, comme est la basse-dance: Mais elle est plus legiere & concitee.
Capriol.
Le tordion est-il composé des mesmes mouvements de la basse-dance & son retour, c'est à dire de simples, doubles, reprises & branles?
Arbeau.
C'est une aultre sorte de mouvements qui consiste de certaines assiettes de pieds & une cadance, ce que je vous [page 0059] donneray plus clairement à entendre quant nous parlerons de la gaillarde, car le tordion n'est aultre chose qu'une gaillarde par terre.
Capriol.
Apprenez moy les mouvements de ceste gaillarde.
Précédent Tabourin et flutes.
Suivant Pavane.
Table des chapitres.
N I C O L A S
http://graner.net/nicolas/
Contacter l'auteur.