Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Paritaire

Didier Bergeret & Élisabeth Chamontin & Gilles Esposito-Farèse & Nicolas Graner & Rémi Schulz

Précédent : Parfumé Un avatar au hasard Suivant : Paronymique

Voir aussi :
Isovocaloconsonantisme
Okapi

El Desolado

Je suis le mystérieux, — le veuf déboussolé,
Monarque de Bordeaux avec tour ramollie :
Ma comète décède, — et ce violon hâlé
Exhibe un soleil noir de la Mélancolie.

Inhumé pour la nuit, vous, pote écartelé,
Veuillez me refourguer la marine embellie,
Deux feuilles qu'appréciait ce pauvre désolé,
Et qu'avec le raisin la rose se rallie.

Suis-je Éros, Thanatou, Titien, Napoléon ?
Ma face pâle encore en biaisant Sainte-Hélène,
Je rêve en ce marais, là nage la sirène.

Et je vaincrai deux fois, passerai le Douron,*
Gueulant avec ma lyre en note syncopée
Le soupir de la Sainte et sa voix si nacrée.

Variante des tercets :

Suis-je Love, Fabius, Mélusine, Mauron ?
Ma tête recevait un baiser de Marraine.
Je surfai sous la dune, empoignais la sirène,

Et deux fois décédé, je me fais du mouron.
En la, en ut, en mi, de ta lyre, oh Orphée,
Je tire la rengaine éreintante et sacrée.

Gégé Labrunie

* Douron : sorte d'Achéron breton qui sépare le monde des Côtes d'Armor de celui du Finistère.


Chaque mot contient autant de voyelles que de consonnes (soit, si on veut le dire avec un côté autoréférent : chaque lexème doit être fait avec autant de voyelles et de morceaux autres).

Co-création signée Espo, Nicola, Rémi, Liza et Didier, tous utilisateurs de la Listoulipo.


© Didier Bergeret & Élisabeth Chamontin & Gilles Esposito-Farèse & Nicolas Graner & Rémi Schulz

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/index.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.