Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Commentaires

Nicolas Graner & Camille Abaclar

Précédent : Comédie Un avatar au hasard Suivant : Comptine

Acerca del Desdichado

À propos du Déshérité

Au premier vers l'on voit un veuf, un ténébreux ;
Puis l'on apprend qu'il est prince, mais sans sa tour.
La fin de ce quatrain nous dit qu'il est un peu
Musicien, astronome, et noir même en plein jour.

Après, quoique enterré, il invoque un ami
Qu'il prie de bien vouloir rendre diverses choses
Qu'il avait bien aimées quand il était, jadis,
Italien, vigneron et amateur de roses.

Dans le premier tercet, après avoir en vain
Cherché son nom, il dit l'idéal féminin
Dont il rêve : une reine, une ondine, un baiser.

Le poème finit par une évocation
Du héros se rendant aux Enfers pour chercher
Deux femmes — plus qu'Orphée ! — dignes de sa passion.


Acerca de acerca del Desdichado

À propos d'à propos du Déshérité

J'ai trouvé un sonnet qui décrit un poème
De Gérard de Nerval : son El Desdichado.
L'auteur ne l'a pas fait pour l'offrir aux badauds
Mais pour se divertir — on écrit pour soi-même.

Il résume assez bien tous les principaux thèmes :
Le prince ténébreux perdant l'eldorado,
Le mourant qui voudrait retrouver ses cadeaux,
Le malheureux rêvant des deux femmes qu'il aime.

La rime est souvent pauvre et ne suit pas la norme
D'un sonnet régulier — le tort n'est pas énorme —
Mais le plan suit de près celui qu'il nous décrit.

On n'y rencontre ni zeugma ni catachrèse ;
Nul solécisme odieux suscitant les hauts cris.
Correct, mais assez plat : je lui accorde treize.


© Nicolas Graner

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/index.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.