Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Adduction 3

Nicolas Graner & Camille Abaclar

Précédent : Adduction 2 Un avatar au hasard Suivant : Adduction 4

El Desdilord

Allez, venez, Milord, le veuf, l'inconsolé,
Le Prince d'Aquitaine : ici c'est confortable.
Laissez-vous faire, Milord, et mon luth constellé
Porte le soleil noir et vos pieds sur une chaise.

Dans la nuit du tombeau vous ne m'avez jamais vue ;
Je ne suis qu'une fille du port de la mer d'Italie,
La fleur qui plaisait tant quand vous passiez hier.
Vous n'étiez pas peu fier quand la rose s'allie !

Suis-je Amour ou Phébus flottant sur vos épaules ?
Vous aviez le beau rôle, le baiser de la reine ;
J'ai rêvé dans la grotte auprès d'une demoiselle.

Et j'ai deux fois, vainqueur... j'en ai froid dans le cœur !
L'amour ça fait pleurer, sur la lyre d'Orphée,
Les soupirs de la sainte pour les reprendre après.

Georgeard Mousterval


Une moitié de chaque vers provient de la chanson Milord (paroles de Georges Moustaki, musique de Marguerite Monnot, écrite pour Édith Piaf), l'autre de El Desdichado.


© Nicolas Graner

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/index.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.