Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Tauromachique

Bernard Maréchal

Précédent : Taurin Un avatar au hasard Suivant : Tautogramme alterné

Voir aussi :
Taurin

El Desdicheador

pièce espagnole

Je suis le torero du bœuf banderillé,
Le mince capitaine à l'atour ramolli :
Ma muleta m'emporte, en tulle estampillé,
Sorte d'éventail rose acheté chez Tati.

Assis à la sombra, toi qui t'es faufilé,
Rends-moi mes cojones. Et le sable joli,
Fleuri, retentira d'un chœur d'¡ Olé ! ¡ Olé !
D'une bouche avinée au parfum d'aïoli.

Suis-je Manolete ? Belmonte ? El Cordobes ?
Mon épée rouge encor du sang de ces gros veaux,
J'ai rêvé dans l'arène où crèvent les chevaux,

Et j'ai deux fois vainqueur, acclamé au faciès,
Découpé tour à tour la queue d'un picador
Et les grandes oreilles d'un corregidor.

Bruno del Nervalo


Poème à rimes viriles.


© Bernard Maréchal – 2016

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteurFAQ

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/tore respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 04/02/2016.