Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Neutre

Gilles Esposito-Farèse & Camille Abaclar

Écouter

Précédent : Neurologique Un avatar au hasard Suivant : Ni lipo ni mono

Voir aussi :
Masculin
Féminin

Pobre aristócrata triste

Pauvre aristocrate triste

Je suis morne, morose et sombre, — solitaire,
Noble basque apatride aux tours fantomatiques :
Mon unique aide expire, — et mes orgues stellaires
Portent l'aveugle voile aux cours mélancoliques.

Par ces nocturnes morts, camarade sincère,
Rendez-moi l'insulaire oasis italique,
Les rose et mauve dont je reste légataire,
Et mes après-midi de fleuriste bachique.

Suis-je Louison, Camille ?... Ou Dominique, Claude ?
De vierge royaliste, enfant rouge mais chaste ;
J'ai rêvé que nageaient d'aquatiques gymnastes...

Près de gîtes plutôt sataniques, je rôde,
Modulant à l'instar des harpistes orphiques
Des hymnes de fidèle ou d'athée féerique.

George Lesbrunâtres


Tous les mots peuvent être aussi bien masculins que féminins. L'« oasis » du sixième vers n'est ni un clinamen ni une provocation : de nos jours, ce substantif est en principe uniquement féminin, mais quelques bons auteurs emploient sa forme masculine archaïque.


© Gilles Esposito-Farèse

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/neut respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.