Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Olifant

Martin de Saint Sauveur

Précédent : Okapi Un avatar au hasard Suivant : Orageux

El Desdicordo

Le Désaccordé

Je suis le son du cor le soir au fond des bois,
Le prince à Roncevaux, la biche est aux abois,
Sa bonne étoile est morte et l'écho faible accueille
L'appel noir que le vent porte de feuille en feuille.

Dans la nuit du tombeau à minuit demeuré,
Rends-moi ces chevaliers, je n'ai que trop pleuré,
La fleur qui s'épanouit à ces bruits prophétiques,
Rose pourpre du sang des paladins antiques.

Suis-je cirque glacé, mont fleuri ou gazon ?
Mon front rouge s'épand dans les eaux des torrents,
J'ai rêvé d'Olivier, de Roland expirant,

Il a deux fois vainqueur repoussé les félons,
Modulant tour à tour dans sa corne dorée
Son éternelle plainte au chant désaccordé.

Fred Al'Radgé de Nervignaly


Confidence du cor, héros d'un épisode de la Chanson de Roland (anonyme, XIIe siècle).


© Martin de Saint Sauveur

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/olif respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.