Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Palindrome syllabique

Georges Perec

Précédent : Palindrome Un avatar au hasard Suivant : Palindromes

Dos, caddy d'aisselles

Fellah, décris-les, tes seins las de pire soûle,
Fédor, relie l'azur tour à tour lent du mot
Rond qu'hélas est vers traqueur — vingt fois de jet — et
Reine si l'âge n'a tout gros, là, dans vert et jais.

Haine : l'art d'Eusèbe éduque orge enroué : front. Mon
Rond, bille où, niant s'il eut bus, faire, où mou, jà, suit.
Lis ça : zéro ! l'âpre à Pan, le Youtre là et
Les eaux des cœurs montent à temps et plaisent qui fleurent là.

Lis ! T'as dit « Merle happé » ? Lis : Zippo le moirant
Laisse au con maquis, toi, beau tondu, nuis l'Adam
Lit collant mais là, de noir : l'aye ! sot le porte !

Laisse tes cons ! Lutte ! Monte et mords l'étoile et ce mât
Lies borate où la natte est Kid à serein l'hep !
Les sauts qu'on l'un : veuf, l'Hébreu n'était. Le suis-je ?

Gérard de Verlan


Relecture syllabe par syllabe du poème original à partir de la fin (« anacyclique syllabique »).

Publié dans : Oulipo, « à Raymond Queneau », Bibliothèque Oulipienne n° 4, Volume 1, Ramsay (1987), Seghers (1990), p. 71.


© Georges Perec

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/pere respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.