Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Perecquien

Nicolas Graner & Camille Abaclar

Précédent : Penible Un avatar au hasard Suivant : Petits poids

Voir aussi :
Quenélien

El Desperecido

Le Déséternité

Je suis l'homme qui dort, le vœu, le beau présent,
Prince d'Ellis Island pour cinquante-trois jours.
Mon guidon est chromé et mon œil ébloui
Voit Sopranica L. en couleurs véritables.

Dans la boutique obscure, en un lieu parisien,
Rends-moi W ou le souvenir d'enfance,
Les choses qui plaisaient dans les années soixante :
Les verts champs de moutarde et l'art subtil du go.

Suis-je espèce ou espace ? Ou bien penser, classer ?
J'ai vu la revenente et sa disparition ;
Je me souviens de son cabinet d'amateur.

J'ai, voyageant l'hiver, traversé la clôture,
Croisant tour à tour mots, alphabets, palindromes...
Je suis né dans la vie sans son mode d'emploi.

A Man


Tous les mots sont remplacés par des titres, parfois légèrement modifiés, d'œuvres de Georges Perec (1936-1982).


© Nicolas Graner

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/perq respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.