Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Acrostiche final

Nicolas Graner

Précédent : Acrostiche double Un avatar au hasard Suivant : Acrostiche interne

Voir aussi :
Acrostiche interne
Acrostiche diagonal
Acrostiche double

El Telostichado

Je suis le ténébreux, le veuf seul en ce bourg,
Le prince d'Aquitaine à la tour qu'on foudroie.
Ma seule étoile est morte, et mon joli tambour
Porte le soleil noir qu'un esprit chagrin loua.

Dans la nuit du tombeau, toi qui vins alentour,
Rends-moi le Pausilippe et le lac jamais froid,
La fleur qui plaisait tant à mon être si lourd
Et la treille où le pampre en roses se déploie.

Suis-je Amour ou Phébus ? Lusignan ou Chassain ?
Mon front est rouge encor d'un baiser engrangé,
J'ai rêvé dans la grotte où baigne un étranger.

Et j'ai deux fois vainqueur renversé Edouard V
Modulant tour à tour "tea for two, two for tea",
Les soupirs de la sainte et les cris du gentil.

La dernière lettre de chaque vers forme verticalement le nom « Gérard de Nerval » (télostiche). Les vers ont tous la même longueur, afin que ces lettres soient directement alignées. Le schéma des rimes est le même que dans El Desdichado : ABAB ABAB CDD CEE. La rime en « -in » du vers 12 a été proposée par Rémi Schulz.


© Nicolas Graner

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/acrf respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.