Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Brassensien

Nicolas Graner & Camille Abaclar

Écouter

Précédent : Bovin Un avatar au hasard Suivant : Bus

Voir aussi :
Delermien
Chansons

Chanson pour le Veuf

Elle est à toi cette chanson
Ô toi le Veuf qui sans façon
D'un air ténébreux m'a souri
Lorsque ma tour fut abolie
  Toi qui m'appelas Prince quand
  Les croquantes et les croquants
  Foulaient ma seule étoile aux pieds
  Et brisaient mon luth constellé.
Ce n'était rien qu'un soleil noir
Éclairant ma mélancolie
Mais dans le tombeau de la nuit
Il me semble encore le voir.
  Ô toi le Veuf quand tu mourras
  Quand sous les fleurs tu t'en iras
  Que le mont, la mer et la treille
  T'offrent leurs merveilles.

Elle est à toi cette chanson,
Toi la Reine qui sans façon
M'a chastement baisé le front
Quand j'oubliais jusqu'à mon nom.
  Toi qui m'ouvris ta grotte quand
  Les croquantes et les croquants
  Riaient de me voir, l'âme en peine,
  Regarder nager la sirène.
Ce n'était qu'un rêve d'enfant,
Mais il avait charmé mon cœur,
Et sur sa lyre Orphée vainqueur
Module encor pour moi ses chants.
  Toi la Reine quand tu mourras
  Quand l'Achéron tu franchiras
  Puisses-tu, sainte, soupirer
  Aux cris de la fée.

Georgeard de Brasseval


Parodie de la Chanson pour l'Auvergnat de Georges Brassens (1921-1981).


© Nicolas Graner – 2000

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/bras respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.