Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Débutant

Patrice Besnard

Précédent : Débile Un avatar au hasard Suivant : Décasyllabes

Voir aussi :
Bénabien
Laborieux
Jaloux
Trac

Elle Désire ce cadeau

Le Désir était

Je suis le débutant, — trop neuf, — ensorcelé,
Qui en pince et qui peine à la houe ramollie :
Ma seule voile est forte, — et mon but insolé
Porte le sommeil noir de l'âme à l'embellie.

Dans la nuit en lambeaux, mot qui m'a survolé,
Rends-moi le beau principe et l'amer sans sa lie,
L'heure qui plaisait tant à mon corps cajolé,
Et là, veille le chantre à la prose salie.

Suis-je à court de rébus ?... Oubliant un fleuron ?
L'affront est sourd encore aux risées de l'arène,
Mais rivé dans la glotte où nage là sa graine...

Et j'ai vingt fois eu peur, travers de fanfaron :
Basculant sans retour au désir de Morphée
Quand la pire contrainte est le prix du trophée.

Jeux rares donnèrent mal


Poème auto-référent décrivant les affres du débutant qui tente d'écrire son premier texte à contrainte — en l'occurrence une parodie de El Desdichado — et finit par y passer ses nuits, rattrapé par le sommeil.


© Patrice Besnard – 2003

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/debu respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.