Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Dissyllabes

Nicolas Graner & Camille Abaclar

Précédent : Dissociation Un avatar au hasard Suivant : Distanciation

Voir aussi :
Monosyllabes
Monosyllabes stricts
Monosyllabes alternés
Trisyllabes
Tétrasyllabes

Mala Dicha

Triste Destin

Esprit toujours noirci, — veuvage, — heureux ? jamais.
Étais prince naguère, hélas, château détruit :
Unique astre mourut, — notre viole paraît
Porter soleil obscur comme tristesse inouïe.

Dedans sombre tombeau, ami, précieux étai,
Rendez Naples vivant, plage romaine aussi,
Bouquet floral plaisant, lequel beaucoup aimais.
Une treille parfois pampre, rose relie.

Serais nommé Amour ? Phébus ?... plutôt Biron ?
Notre face rougie obtint royal baiser ;
Parmi caverne épiai sirène allant nager.

Jadis, double vainqueur, passai devant Charon :
Jouant cahin-caha avec lyre chantante
Tantôt sainte pleurant, tantôt nymphe criante.

Gérard Nerval


Chaque mot comporte exactement deux syllabes, en comptant selon les règles de la versification classique.


© Nicolas Graner

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/syl2 respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.