Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Dissociation

Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Précédent : Disparition Un avatar au hasard Suivant : Dissyllabes

Voir aussi :
Pot-pourri
Dilution

El Disociado

Le Dissocié

J'ai changé mes moyeux — les beau présent,
Agha Khan d'Aquitaine — elle est aux congères.
Ma seule étoile esses dont le soleil. Má szöl étoálé
Porte le de sanie Amble le vert du cachot vers la folie.

Dans la nuitamment incarcéré : consolé, Dans le constellé
Rends-moi le Casse-pipe et griffues, fuient
Si la fleur qui pwaisait tant à ma connerivence — agréable salut attend
Et la rose s'allie. Veillante à la rose se marie.

Est-ce Paris ou Avron ? Phébus flottant sur vos épaules ?
Ma biaude est rouge, inconnu sang des huit pour rue de Rodin ;
Songeant sous notre grognon lac rôt une grotte où chant de courir, ah ! queue j'ai la murène.

Souvent sans gravi le zyklon en yawl, ketch, brick et stomoxe
Modulé tour vers de Virgile, La glace de Phéeor
L'arôme de la fée ! Et l'amours d'A10a et les « teuf-teuf » du moteur, les couvrant comme sainte et surfait.


Chaînes de Markov littérales (aussi appelées « dissociated press ») engendrées soit par l'ensemble des avatars se trouvant sur ce site, soit uniquement par ceux qui sont des sonnets. Un nouveau texte est engendré chaque fois que l'on réaffiche cette page.


© Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/diss respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.