Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Dissociation

Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Précédent : Disparition Un avatar au hasard Suivant : Dissyllabes

Voir aussi :
Dilution
Pot-pourri

El Disociado

Le Dissocié

C'était toi le sombre éclair de ma genèse, Ô âme rencontre
Claude Roy, La fleur qui plaisait tant à mon cœur.
Le veuf lui se demande. Est-il Amour ou Phébus ? Lusignan ou Biron ?
[600] Vos cœurs voient pourpre encore sa propre disgrâce. L'île d'Oléron appartenant qui présente un lien superficiel avec l'événement susdit et manifeste un phénomène optiquement improbable. En un vers vous avouerez posséder une particularité physique (érotique) et proche des dieux (agapes) par tes amis donnés.
Dédichadore
Je crois être prêt à vous faire part à la commune de Pausilippe et la mercatique d'Ithaque,
La flemmardise qui plaisait tant à l'escalier d'autrui...
Et la treille unissant la reine
Vainc soupirs et compagnie
   (bis)


Chaînes de Markov littérales (aussi appelées « dissociated press ») engendrées soit par l'ensemble des avatars se trouvant sur ce site, soit uniquement par ceux qui sont des sonnets. Un nouveau texte est engendré chaque fois que l'on réaffiche cette page.


© Gilles Esposito-Farèse & Collectif – 2013

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/diss respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 19/01/2016.