Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Dissociation

Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Précédent : Disparition Un avatar au hasard Suivant : Dissyllabes

Voir aussi :
Pot-pourri
Dilution

El Disociado

Le Dissocié

Je suis le ténébreux par qui tout flétri.
on censura mon pays chambre capitoul hypothéquante-trois jour salilie :
A des reflets d'argent, son luth constellé
Au Soleilso reunoi de Mélancolie. Dignes du volvox où se boit le témoin hier soleil noir ma misanthropie démoli.

Dans la nu du coteau, toi qui m'as prince au ciel d'été qui m'as endetté,
Rend mé le Beau Philippine, Voyage en Italio,
Gugs et de douloureux, adorée comme un beau lys qui schtroumpfé,
Pourrait le Pamprophyre. Og de sailly). Et la neige où fanent pamprum.

Et né falot cerné, elle ou Byron ! Finis-je un Capablanca, un Ubu ?
Mon front est fort, des cinq J de la lèvre, en rouge encor du laissait sous vos bise royal
Sous-sol, rampe nage l'immonde l'inhumaine ?

Et j'ai deux fois changé poursuivez vous tairon,
Sur un arrest de misère S'offusquant pour le grigri d'Or
Cacassements — l'a fait. le gros lot à leurs amours sec, coryphée.


Chaînes de Markov littérales (aussi appelées « dissociated press ») engendrées soit par l'ensemble des avatars se trouvant sur ce site, soit uniquement par ceux qui sont des sonnets. Un nouveau texte est engendré chaque fois que l'on réaffiche cette page.


© Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/diss respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.