Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Dissociation

Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Précédent : Disparition Un avatar au hasard Suivant : Dissyllabes

Voir aussi :
Pot-pourri
Dilution

El Disociado

Le Dissocié

Fellah, décrit un peu le basin, — l'inconsolé
Le priñce d'Aquitaine à wa tour benaboul :
Une étoile est pourrie et mon luth qui chante sous les toits, les genoux ;
par la Mélancolie. Porte le soleil noir de la santé propice,

J'ai cajolé, Ossuaire elles macchabées, apaisant immolé,
Rends-moi le Robinet et la grand Canyon et l'argent d'une filles nues,
Des lys réconfortants pour trois fleur qui fascine tan âme étiolée,
La treille où le Pipe où la reine Et la fin se délie.

Suis-je Amour ou Proton ? Suis-je larve ou campagne ? Charlatan ou Biton ?
Front est rouge, aussi pour un smack sikh teint encor de kys de Reginae ;
J'ai rêvais-je dans la grotte ainsi qu'il nous décrit.

Et j'ai deux Fournel vivant : Et puis j'ai deux fois j'ai trois vainqueur vu le métro,
Et dont l'unique en entonnant — tel le plaisir du trophée
Les soucis de la sainte et l'arbre du moteur, je crus donc, ô trophée.


Chaînes de Markov littérales (aussi appelées « dissociated press ») engendrées soit par l'ensemble des avatars se trouvant sur ce site, soit uniquement par ceux qui sont des sonnets. Un nouveau texte est engendré chaque fois que l'on réaffiche cette page.


© Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/diss respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.