Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Repliement

Nicolas Graner

Précédent : Remords Un avatar au hasard Suivant : Réponses

Voir aussi :
Palindrome
Gâteux
Palindromes
Palindromes syllabiques
Palindrome de mots

Desdichado chadodesdi

Je suis inconsolé à la tour abolie,
Et mon luth constellé porte le soleil noir.
Dans la nuit du tombeau, toi qui m'as consolé,
Qui plaisait à mon cœur désolé ? Et la rose ?
Amour ? Ou mon front rouge encor ? Baiser de reine
Rêvé, dans la grotte où j'ai deux fois traversé...
Tour à tour les soupirs de la sainte, et les cris
De la sainte, et les cris... Tour à tour, les soupirs...
J'ai deux fois traversé, rêvé... Dans la grotte ? Où ?
Encor baiser de reine, amour ! Où, mon front rouge,
Désolé ? Et la rose qui plaisait à mon cœur ?
Toi qui m'as consolé dans la nuit du tombeau,
Porte le soleil noir et mon luth constellé
À la tour abolie ! Je suis inconsolé...


Chacun des sept premiers vers est extrait de deux vers successifs d'El Desdichado, en conservant l'ordre des mots.

Ces vers sont ensuite repris dans l'ordre inverse, en échangeant à chaque fois les deux hémistiches, et en modifiant éventuellement la ponctuation et les accents.

Ce poème est donc un palindrome d'hémistiches. Il s'inspire également des « poèmes repliés » de Michelle Grangaud.


© Nicolas Graner

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/repl respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.