Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Pot-pourri

Collectif & Camille Abaclar

Écouter

Précédent : Popel Un avatar au hasard Suivant : Pour malentendants

Voir aussi :
Tête-à-queue
Dissociation

El Des-dix34chado

Le Dix34hérité

* Las, je vis goût amer, — si confus, — sans répit,
* Le singe las qui traîne à la cour amollie.
* Ma fine toile est forte, — et mon nid façonné
* Reine si l'âge n'a tout gros, là, dans vert et jais.

* Toi qui m'as réveillé, combien je t'ai haï !
* Rends-moimoi les monmonts et mémers d'Italie,
* L'affreux criblé s'étend à moqueur d'aise aux laids.
* La vigne où le sarment au rosier l'on marie.

* Suis-je idiot ou crétin ? Va-t'en-guerre ou débile ?
* Mon foie est assombri de bouchées à la Reine ;
* J'ai séché tant de flotte où l'orage s'amène.

* Deuxième fois vainqueur accroché au guidon ;
* Orphée m'a dit au bout : lis, poète, ton chant
* Les saphirs de l'absinthe et les gris bigarrés.


Chaque consultation de cette page affiche un poème original obtenu en sélectionnant des vers parmi les 278 sonnets de la collection. Cliquez sur « un autre » ou réaffichez la page pour faire apparaître un autre poème. Cliquez sur l'étoile devant un vers pour voir le sonnet d'où ce vers provient.

Il y a seize mille quatre cent soixante-sept quintillions quatre cent soixante-dix-neuf mille neuf cent trente et un quatrillions six cent huit mille quatre cent soixante-douze trillions deux cent quatre-vingt-dix-huit mille quatre cent quarante-trois billions sept cent quarante mille trois cent soixante-quinze millions trois cent deux mille cent quarante-quatre poèmes distincts, soit 16 467 479 931 608 472 298 443 740 375 302 144.


© les auteurs

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/potp respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.