Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Pot-pourri

Collectif & Camille Abaclar

Écouter

Précédent : Popel Un avatar au hasard Suivant : Pour malentendants

Voir aussi :
Tête-à-queue
Dissociation

El Des-dix34chado

Le Dix34hérité

* Je suis foncé, — le veuf — inconsolé,
* Le Prince d'Aquitaine : ici c'est confortable.
* Tamagoshi est mort et je n'ai plus de riz :
* Sorte de reshabar névrosé, en folie.

* Dans la nuit du métro lorsque je vous réclame
* Éploie enfin notre Est, transalpine Éolie,
* L'arbre qui plaisait tant à mon cœur désolé
* Et la treille où le pampre en roses se déploie.

* Suis-je Hermès ou Guerlain ? Givenchy ou Caron ?
* Ma fresque en reste émue des bas dont Latis rêve ;
* J'ai séché tant de flotte où l'orage s'amène.

* J'ai vu soixante-dix-sept E dans l'Achéron :
* Modulant tour à tour sur le mont Palatin
* Les soupirs de la sainte et les « ouf » de la fée.


Chaque consultation de cette page affiche un poème original obtenu en sélectionnant des vers parmi les 271 sonnets de la collection. Cliquez sur « un autre » ou réaffichez la page pour faire apparaître un autre poème. Cliquez sur l'étoile devant un vers pour voir le sonnet d'où ce vers provient.

Il y a onze mille cinq cent vingt-trois quintillions cent dix-neuf mille six cent soixante-douze quatrillions cinq cent douze mille trois cent quatre-vingt-quatorze trillions trois cent vingt-sept mille cent trente-sept billions cinq cent quarante et un mille huit cent quatre millions cinquante-neuf mille six cent quatre-vingt-un poèmes distincts, soit 11 523 119 672 512 394 327 137 541 804 059 681.


© les auteurs

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/potp respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.