Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Pot-pourri

Collectif & Camille Abaclar

Écouter

Précédent : Popel Un avatar au hasard Suivant : Pour malentendants

Voir aussi :
Tête-à-queue
Dissociation

El Des-dix34chado

Le Dix34hérité

* Je suis l'incarnation de la désolation,
* Le cinq et la dizaine avaient pour Ophélie
* Ma seule étoile est morte — et ma virilité
* Voit son soleil noirci par la Mélancolie.

* Dans la nuit du Tombeau, si on pend un voleur
* Rends-moi d'entre les flots Naples et Tripoli,
* La plaie qui fleurait tant, — soiffard fade et paumé
* Et l'instant où le vin a coulé, grisant tous ?

* Suis-je Amour ou Phébus ? Mon front est toujours ROSE
* Ma joue est rouge encor de l'étreinte du Roi ;
* Y'ai rêbé dans la groutte où naye la sirène...

* Ont dit vingt fois par heure ma réapparition,
* Moduwant touw à touw suw wa wywe d'Owphée
* les soupirs du minable et les cris du vulgaire !


Chaque consultation de cette page affiche un poème original obtenu en sélectionnant des vers parmi les 278 sonnets de la collection. Cliquez sur « un autre » ou réaffichez la page pour faire apparaître un autre poème. Cliquez sur l'étoile devant un vers pour voir le sonnet d'où ce vers provient.

Il y a seize mille quatre cent soixante-sept quintillions quatre cent soixante-dix-neuf mille neuf cent trente et un quatrillions six cent huit mille quatre cent soixante-douze trillions deux cent quatre-vingt-dix-huit mille quatre cent quarante-trois billions sept cent quarante mille trois cent soixante-quinze millions trois cent deux mille cent quarante-quatre poèmes distincts, soit 16 467 479 931 608 472 298 443 740 375 302 144.


© les auteurs

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/potp respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.