Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Adduction 1

Alain Zalmanski

Précédent : Acrostiche interne Un avatar au hasard Suivant : Adduction 2

Quand vous serez déshérité

Quand vous serez bien vieille, ô veuve inconsolée,
Assise auprès du feu, dans la tour abolie,
Direz chantant mes vers, sur mon luth constellé :
« Ronsard me célébrait en sa mélancolie. »

Lors vous n'aurez servante, ayant tant consolé,
Déjà sous le labeur aux bords de l'Italie,
Qui au bruit de mon nom en mon cœur désolé,
En bénissant mon nom, à la rose s'allie.

Je serai dans les airs, Lusignan ou Biron,
Sous les ombres myrteux des figuiers de la Reine ;
Vous serez le foyer où nage la Sirène,

Regrettant mon amour, traversant l'Achéron.
Jouez, si m'en croyez, sur la lyre d'Orphée :
Oyez dès aujourd'hui les doux ris de la Fée.

Gérard de Ronsard


Le début de chaque vers provient du sonnet Quand vous serez bien vieille de Pierre de Ronsard, et la fin de El Desdichado.


© Alain Zalmanski – 2000

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/desdi/add1 respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.