Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Elle rend une peau, — l'arme, — une générale
Une forme baissa quand les pluies couperont
Elle creusait un sou, — un vêtement, — un voile

Hé ! quel centre nerveux, quelle éternelle salle !
L'étroit grain ne sortit ni des lieux ni des fronts
Elle rend une peau, — l'arme, — une générale

La maladie franchit soit les voix soit des toiles
Des grottes signifiaient lorsque l'aide interrompt
Elle creusait un sou, — un vêtement, — un voile

On plongea une odeur, — la princesse, — une étoile
Ils perdront les accents, or ils se rempliront
Elle rend une peau, — l'arme, — une générale

Des travaux dormiront tandis qu'un maître étale
Je sus car je votais dans l'est mauvais et rond
Elle creusait un sou, — un vêtement, — un voile

Les ridelles lisaient si des dangers installent
Trente-huit vastes paix sur vingt caresseront
Elle rend une peau, — l'arme, — une générale
Elle creusait un sou, — un vêtement, — un voile


Choisissez un schéma















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 30/09/2014.