Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Dommage, le hasard ! hélas ! il se dispose
Des milieux séparaient si les clefs connaîtront
Cinq grandes ennemies sur vingt-deux attachèrent
Des chats accomplissaient les étranges lueurs
Quelles sortes jolies servaient vingt-neuf poussières ?
Des breloques paieront la vieille condition

Vingt classes sur vingt-sept payent les tons — attention !
Ils sautent ou ils crient pour les arts sots et roses
Hélas ! quels morceaux blancs, quel véritable verre !
Vingt-trois meilleures mers sur quelques moqueront
Un doute puis le jour, le feu puis un bonheur
Vous liez puis vous penchiez sans la porte dernière

Ils brisaient des erreurs, or ils se rappelèrent
Les valeurs marqueront mes éternels rayons
Le détail puis la main, les soins puis les valeurs
Cinq terribles armées sur trente-deux déposent
L'intention découvrit quand les peurs tenteront
La vraie tour ne défend ni l'eau ni une guerre

L'aide et un escalier, des rues sinon des frères
Cinq pures poésies sur vingt imaginèrent
Attention ! quel mur fier, combien d'anciens patrons !
Atchoum ! quelles douceurs, quelles vraies émotions !
Des louves importaient que des détails supposent
Des jeunesses asseyent : « nous accrochions les cœurs »

L'an grand repoussera l'ouest comme le docteur
Une conversation saute un fidèle arrière
Leur fonds double ajoutait les voies sinon des choses
Attention, un pouvoir ! hum ! ils arment derrière
La cour, qui assiéra, fuit pour les intentions
Combien de rouges blonds satisfirent les fronts ?

Tu pends ou tu prenais avec le prince rond
La moindre geste bleue dormit le long honneur
Les habitants coûtaient les uniques millions
Vers des cordes du cœur, elles le dominèrent
Une présence croit près de huit caractères
Il quitte un général, or elle se propose


Choisissez un schéma















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 30/09/2014.