Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Je pénètre les voies, or je me représente
Ils liaient mais ils sentaient sur l'ouest libre et suivant
L'eau sinon une fleur, la faim et une agente

Les arbres éprouvaient puisque le million vend
Le paysage essaie une première tête
Des poids recueilleront jusqu'à cent cris vivants

Quelles tours absolues nommeront une bête ?
Les chutes retombaient près des sentiments clairs
L'ouest, qui supportera, fit jusqu'une sujette

Le marché comme un or, les sens et des travers


Choisissez un schéma
















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteurFAQ

Cette page http://graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 08/07/2016.