Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Dix précieuses couleurs sur quarante-huit lisent
On traite le cheveu, — le voyage, — le beau
Vos paquets avançaient les peaux comme des crises
Eh ! quelle pointe nue, quelle précieuse peau !

Quatre troisièmes soins sur beaucoup de réduisent
Je crois donc j'étudiais par-dessous des faits chauds
Mille éternels efforts sur quarante-neuf disent
Les queues et des raisons, une motte puis l'eau

Des vraies faims placeront soit l'air soit un azote
Une réalité confondait un beau vote
Les voies, qui reprendront, prouveront jusqu'au pain

Les vieux soins couvriront : « nous acceptons des cloques »
Le président plaignait près des fins équivoques
Des intérêts payaient parmi les cercles fins


Choisissez un schéma
















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 08/07/2016.