Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Tu tues ou tu deviens sans l'est mauvais et gris
Tu pries donc tu frottais contre la clé nouvelle
Des rangs évoqueront auprès de vingt-trois cris

Notre roche lisait des feux puis les abris
Ils rentrèrent la tache, or elles se rappellent
Tu tues ou tu deviens sans l'est mauvais et gris

Soixante-dix bureaux sauvaient a fortiori
Huit étranges dangers sur quarante-neuf mêlent
Des rangs évoqueront auprès de vingt-trois cris

La suite imposera qu'un principe surprit
Venez-vous la folie ? et les faims naturelles ?
Tu tues ou tu deviens sans l'est mauvais et gris

Sur l'œil des poésies, elle vous découvrit
Nous lions car nous vêtons sauf des maîtres fidèles
Des rangs évoqueront auprès de vingt-trois cris

Dommage, le terrain ! tu tiens a priori
Des bouillottes vendront auprès d'onze ridelles
Tu tues ou tu deviens sans l'est mauvais et gris
Des rangs évoqueront auprès de vingt-trois cris


Choisissez un schéma
















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 08/07/2016.