Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Lient-ils des occasions ? sinon des habitants ?
Prêtaient-ils une paix ? comme le rang loufoque ?
Seize calmes côtés sur quatre-vingts débloquent
Quatre-vingt-quinze bois réveillèrent autant

Dommage, des valeurs ! ouf ! ils voyaient pourtant
Le colon, qui agit, note auprès de la loque
Pénètrent-ils des jours ? et les douleurs baroques ?
Les vraies parts enlevaient : « nous portons les instants »

Des chaînes n'inspiraient ni un art ni le drame
Les liens entoureront quand des veilles réclament
Seize épaisses nations sur quelques signeront

Le docteur essuiera soit des queues soit les terres
Les anciennes armées tinrent des hommes ronds
Attention, le sommet ! dommage ! tu te serres


Choisissez un schéma
















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 08/07/2016.