Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

Deux vers devins

Figures et contraintes

Anna creuse le sol, Anna creuse la terre,
Anna creuse le sable, Anna creuse la pierre.

→ Anna fore.

Je fluctue, tu dénoues, nous partons, on empile,
Il désavoue, vous vous querellez, elle exulte.

→ Qui rit ? Elle.

Quand le pin ne choit pas car le fer est trop mou,
Un jet d'eau fort et fin, c'est sûr, en vient à bout.

→ Mon eau scie l'arbre.

Ta Juliette s'égare, un bâtard s'en empare.
Toi, froussard, comme un couard, tu te barres peinard.

→ Roméo, t'es pleutre !

Non, je n'ai pas filé, juste simulé, feint,
Joué fin, et mon amie est OK à la fin.

→ Montague ruse.

J'ai passé si longtemps dans le fond de ma quille
Que je n'y trouve plus une botte qui m'aille.

→ Con trop pétri.

Il se réjouissait à l'odeur de la viande,
Cette odeur sur les pieds de narcisse et de menthe,
Et des esclaves nus, tout imprégnés d'odeurs,
Qui puaient — à plein nez — l'oignon et la litharge.

→ Sentons !

Prosodie

Cet Indien nommé Singh vient de Manikaran,
Il a les cheveux longs, la dague et le turban.

→ C'est sûr que là, sikh.

La presse s'en empare et s'en donne à cœur joie,
Pourtant ça n'a pas grande importance, crois-moi.

→ C'est sûr, fait minime.

Fais gaffe à cette abeille qui vole autour de toi :
J'ai peur qu'elle te plante son dard au bout du doigt.

→ C'est sûr, elle pique.

Richard, dans un livre, voit écrit : sois certain,
Crois cela, le doute serait inopportun.

→ « C'est sûr » lit Rick.

Principauté, puissance, vertu, chérubin,
Domination, archange, trône, séraphin.

→ C'est sûr, anges en bande.

Logique

Quand je rentre chez moi à dix-sept heures pile,
À cinq heures du soir j'arrive au domicile.

→ Tôt au logis.

Alcoolique, préfère un bon hasch à ta Kro :
En étant plus drogué tu seras moins accro.

→ Contre-addiction.

S'il est sur mon bureau, c'est qu'on va le signer.
Si on le désapprouve, il doit être au panier.

→ Contrat posé.

Lorsque deux mers sont loin, l'aire entre elles est grande.
À Suez, les mers sont près. Donc, étroite est la bande.

→ S'y loge isthme.

Énigmes

Mon premier est félin, mon deuxième est un port,
Mon tout vous le lisez. Voyez-vous le rapport ?

→ Chat rade.

Comme ses deux amants avaient des verges floues,
Elle les mit aux poings. Que vit-elle d'un coup ?

→ Deux vits nets.

Premier dessin : un grand poisson plat dans la mer.
Second dessin : un car qui à Queneau fut cher.

→ Raie bus.


Voir le commentaire

© Nicolas Graner – juillet 2013

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/OULIPO/devins.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 04/11/2013.