Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

Un baiser renversant

Le baiser, comme un bleu au cœur... De là : caresse, espoir qui l'accompagne : être toujours le seul à savoir ce qui va !

La belle parvenue n'ayant su satisfaire ses prières, son jeune parti, en reniant la tendre aimée, il est consolé par sa bonne grâce, mais cependant vit mal, durci et sans pêche, maudissant son péché, maudissant son vit mal durci et sans grâce, mais cependant consolé par sa bonne, la tendre Aimée.

Il est parti, en reniant ses prières, son jeûne, n'ayant su satisfaire la belle — parvenue à savoir ce qui va être toujours le seul espoir qui l'accompagne au cœur de la caresse : le baiser comme un bleu !


Voir le commentaire

© Nicolas Graner – février 2002

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/OULIPO/baiser.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 09/01/2010.