Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

Commentaire de
Un baiser renversant

Si ce n'est pas encore fait, lisez « Un baiser renversant » avant de lire la suite de cette page.

En bref.

Les groupes de six syllabes se succèdent dans un sens, puis dans l'autre (palindrome d'hémistiches).

Mais encore...

Un baiser renversant a été écrit en réponse à un jeu proposé sur la liste oulipo par Gilles Esposito-Farèse, qui consistait à écrire un « palindrome d'hémistiches ». Un palindrome est un texte qui reste le même lorsqu'on renverse l'ordre de ses éléments — le plus souvent ses lettres, mais on peut facilement généraliser à d'autres éléments.

En principe la notion d'hémistiche ne s'applique qu'à des vers, et ma première réponse à ce jeu était bien en vers (on peut la trouver parmi les Avatars de Nerval). Dans un baiser renversant, j'ai interprété abusivement ce mot comme désignant un groupe de six syllabes successives d'un texte en prose, comme s'il s'agissait de la moitié d'un alexandrin. Le décompte des syllabes s'effectue selon les règles de la versification classique, notamment en ce qui concerne les e muets.

Ce texte est donc composé de vingt-huit groupes de six syllabes (autant que dans un sonnet) ; les quatorze derniers reprennent les quatorze premiers dans l'ordre inverse. Le but de l'exercice est de faire en sorte que les deux occurrences d'un même « hémistiche » aient un sens aussi différent que possible, en jouant sur les homonymes (avec parfois des variations dans les signes diacritiques), le contexte et la ponctuation.

Le même texte est reproduit ci-dessous découpé en lignes de six syllabes pour mettre en évidence sa structure.

1. Le baiser, comme un bleu
2. au cœur... De là : caresse,
3. espoir qui l'accompagne :
4. être toujours le seul
5. à savoir ce qui va !
6. La belle parvenue
7. n'ayant su satisfaire
8. ses prières, son jeune
9. parti, en reniant
10. la tendre aimée, il est
11. consolé par sa bonne
12. grâce, mais cependant
13. vit mal, durci et sans
14. pêche, maudissant son
14. péché, maudissant son
13. vit mal durci et sans
12. grâce, mais cependant
11. consolé par sa bonne,
10. la tendre Aimée. Il est
9. parti, en reniant
8. ses prières, son jeûne,
7. n'ayant su satisfaire
6. la belle — parvenue
5. à savoir ce qui va
4. être toujours le seul
3. espoir qui l'accompagne
2. au cœur de la caresse :
1. le baiser comme un bleu !


Revenir au texte

© Nicolas Graner – 2002

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://graner.net/nicolas/OULIPO/baiser-exp.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 30/09/2014.